Articles

SEMIANYKI : LA FAMILLE

Image
Semianyki ça veut dire "la famille" en russe. Ce sont des clowns. Ils racontent l'histoire d'une famille de 4 enfants, la maman enceinte, et le père qui veut partir.
Tout le monde a eu l'air d'adorer ce spectacle. J'ai trouvé ça tellement chiant que j'ai dormi.
Grandiose final qui laissera un super souvenir aux personnels du nettoyage. Quoique le papier ça brûle bien...







LA DERNIÈRE DANSE

Image
Amoureuse de la voix de Michel Sardou depuis mes dix ans, mes parents ayant acheté l'album "la maladie d'amour", ce qui nous changeait de Luis Mariano, je n'allais pas louper sa dernière tournée chantante! Le Zénith était complet, il y avait même des jeunes! Je n'ai pas osé leur demander s'ils étaient là car leurs parents n'avaient pu venir, mais ils avaient l'air contents, ils ont filmé, photographié avec leurs smartphones, mais pas trop chanté.

Michel Sardou avait l'air en forme, sincèrement content d'être là. Il était entouré d'une quinzaine de musiciens, dont les deux tiers étaient des femmes. Quatre choristes, dont un homme.

Il a interprété :
Io Domenico
Le France
Vladimir Ilitch
L'aigle noir
Les vieux mariés
La fille aux yeux clairs
My way, avec sa mère
Femme des années 80
Il était là
Afrique adieu
et un medley de chanson de jeunesse "en chantant, le rire du sergent, les bal populaires" disant que là, il glissait vers le ge…

Parlons "toros" avec JUSTO POLO RAMOS

Image

SANTA & CIE

Image
d'Alain Chabat


Quelques jours avant Noël, les lutins de Santa (le Père Noël) tombent malades. Heureusement son épouse, Wanda, trouve le remède dans un livre : il faut de la vitamine C. Plutôt casanier, Santa n'a aucune envie d'aller dans des endroits fréquentés par les humains, hors sa tournée annuelle de cadeaux. Bien obligé pourtant, le voilà parti. Et les mauvaises (et bonnes) rencontres ne tardent pas, sitôt le traineau posé.

On se régale! Visible autant par les plus jeunes que par les adultes, ce film, qui nous montre un Père-Noël qui ne connait rien aux enfants, mais qui se comporte comme un des leurs, est un chef-d’œuvre d'humour, à voir plusieurs fois pour les détails. Par exemple le sapin désodorisant qui pend sur le tableau de bord du traineau...
Dommage qu'Aubrey Tautou ait un si petit rôle, par contre les deux gamins sont vraiment top ! Chabat super, ainsi que Pio Marmaï, et les policiers Grégoire Ludig et David Marsais.
A voir, avant Noël !


C'EST TOUT POUR MOI

Image
de Nawell Madani

Élevées par un père chauffeur de taxi, Lila et Malika rêvent de danse. Dans le gymnase voisin, elles s'initient au hip-hop. Mais Lila veut aller à Paris, qui parait si loin quand on habite Bruxelles. Mentant à son père, elle s'enfuit, et ne tarde pas à faire des rencontres.

C'est formidable! Dès les premières scènes on est happé par la vie qui tape, qui frappe et par les opportunités que rencontre Lila. On rit aussi beaucoup, on s'émeut devant les sacrifices du père.
C'est bien, c'est beau, c'est pêchu, allez-y !

PETIT MARCHÉ DE L'ART

Image
Centre d'Art Contemporain Raymond Farbos
3 rue Saint-Vincent-de-Paul
40 000 Mont de Marsan ouvert du 7 au 12 décembre 17
lundi-vendredi : 14h-18h
samedi-dimanche : 10h-18h 
ENTRÉE GRATUITE, VENEZ NOMBREUX !
 Chloé Duloquin

 Bénédicte Laborde  Annie Therie




 Didier Virepinte




 Miguel Lebron

 Patricia Ribet

LE BEAU ROI SINGE

Image
OPÉRA CHINOIS

Si en occident on va à l'opéra pour écouter de la musique classique, celle de l'opéra chinois aurait plutôt tendance à anéantir les tympans. On dirait un peu une batterie de cuisine qui dévale un escalier sans fin. Une fois bien enfoncés les bouchons d'oreilles (oui, je suis prudente) j'ai pu me concentrer sur l'histoire : le Roi Singe qui combat l'Enfant Rouge, puis sa mère (de l'enfant) pour lui piquer son éventail magique, puis un démon prend son apparence (du Roi Singe) et il le combat à mort.
Tout ça très chorégraphié, j'imagine que chaque geste a une signification. Quand je voyais les positions de doigts fort peu naturelles que prenait la mère de l'Enfant Rouge, je me disais que ça devait être aussi précis que les gestes de Qi Gong ou de Taï-Chi. L'éventail comme il était chinois, il ne ressemblait pas à ceux des espagnoles, mais avait un manche, un peu comme une raquette...
Les costumes étaient magnifiques, étincelants, brill…